Qualité de l’air intérieur saine : focus sur les COV et phtalates

L'impact des COV et phtalates sur la qualité de l'air intérieur

La qualité de l’air intérieur a un impact direct sur notre santé. Nous passons généralement la majeure partie de notre temps à la maison, au bureau ou à l’école. Plusieurs facteurs influencent le climat intérieur ambiant, et le revêtement de sol en fait partie. Tant les COV (composés organiques volatils) que les phtalates jouent un rôle important. Retrouvez plus d’informations dans cet article.

85% du temps à l’intérieur

Chaque jour, on inhale entre 10 et 20 mètres cubes d’air. Bien entendu, il ne faut pas négliger la qualité de l’air extérieur (pensez seulement à la présence de particules fines), mais la qualité de l’air intérieur importe bien plus. On passe en effet environ 85% de notre temps entre quatre murs. C’est la raison pour laquelle on accorde toujours plus d’attention à un climat intérieur sain.

Qualité de l’air intérieur saine : quels éléments y contribuent ?

Différents éléments ont une influence sur la qualité de l’air intérieur :

  • La présence de personnes (en particulier leur respiration).
  • Le fait de cuisiner, de chauffer, de fumer et de mettre l’air conditionné.
  • La qualité des matériaux de construction, de la peinture, des meubles et du revêtement de sol.

À première vue, on est loin de penser que la composition des sols influence notre santé. Pourtant, si un revêtement de sol contient des substances nocives, cela peut avoir des conséquences graves.

L'impact des COV et phtalates sur la qualité de l'air intérieurL’impact des composés organiques volatils

Les composés organiques volatils est un terme générique pour désigner un groupe de substances à évaporation rapide qui peuvent être secrétées par les matériaux de construction et les sols, par exemple. Ainsi, l’odeur typique des nouveaux meubles provient des COV. Ceux-ci peuvent être nocifs pour votre santé. Mieux vaut donc y être exposé le moins possible.

Les fabricants de revêtements de sol accordent une attention croissante à la réduction des COV. Plusieurs certificats ont vu le jour (des tests de contrôle des émissions selon la méthode AgBB/Dibt) : ils peuvent témoigner de la sécurité des sols et de leur impact sur un climat intérieur sain. Tarkett fait au moins 10 fois mieux que les normes européennes les plus strictes en matière de sols en lino et de sols en PVC homogènes et hétérogènes, voire jusqu’à 100 fois mieux pour certains produits. Comment est-ce possible ? Grâce à une sélection minutieuse et drastique et à un processus de production optimal !

L'impact des COV et phtalates sur la qualité de l'air intérieurLes phtalates dans un revêtement de sol

Les phtalates sont des composés chimiques que l’on utilise entre autres dans la production du PVC. Ils garantissent la flexibilité du PVC.

Tarkett a choisi d’éviter autant que possible l’utilisation de phtalates dans ses sols en PVC. Le plastifiant sans phtalate employé par Tarkett correspond à celui que la législation européenne préconise d’utiliser pour les jouets pour enfants et est adapté aux enfants de moins de 3 ans.

Tarkett tient la durabilité en haute estime et contribue à l’amélioration de la qualité de l’air intérieur.

Laisser un Commentaire